La mémoire de l’eau : Comment l’information est-elle créée ?

de | 5 mars 2017

En quoi l’eau est-elle importante pour notre vie ?

L’eau a toujours été utilisé pour boire et se laver en plus de composer plus de 99% de notre corps.

Pendant très longtemps l’eau est devenu sacré. On parle d’eau bénite, des bains sacrés, des fontaines de jouvence, etc …

Aujourd’hui la science commence à intégrer la notion de l’eau dans la plupart des sous-disciplines qui la compose.

Nous avons la certitude d’une chose c’est que s’il y a de l’eau alors il y a la probabilité que la vie puisse exister.

L’eau : informations et mémoire avec Pr Marc Henry – Prévention Santé

Durée: 29 minutes.

Présenter par le professeur et chercheur Monsieur Marc HENRY interviewé par Madame Deborah DONNIER.

La mémoire de l’eau

La mémoire de l’eau a été initié par les Russes.

Jacques BENVENISTE est un biologiste, chercheur qui a été controversé pour avoir publié l’une des premières théories sur la mémoire de l’eau ce fut en 1988.

Par la suite Luc MONTAGNIER reprend les recherches et parvient à la même conclusion.

Enfin Marc HENRY reprend lui aussi cette étude dont il conclut que ces résultats sont similaires à Luc MONTAGNIER.

Le problème de la catégorisation

Marc HENRY se positionne comme étant avant tout un scientifique qui aujourd’hui apporte la discipline et la connaissance de la mécanique quantique dans les recherches.

Il précise que la science qui se découpe en sous-catégorie est purement académique.  Il s’agit d’une organisation et d’une structuration de la connaissance dans un but d’enseignement. L’eau a de multiples facettes telle que la biologie, la physique, la philosophie, etc…

Ce qui est remarquable dans son explication c’est qu’il raisonne comme une personne HP ou une personne ouverte d’esprit qui connecte l’ensemble des informations. Enfin ils les rassemblent dans une pensée en arborescence dont il effectue une interconnexion.

La physique quantique nous décrit notre monde comme étant une illusion.

Les chamanes perçoivent l’essence même de cette illusion.

« La réalité est simplement une illusion, quoique très persistante. » Albert Einstein

Le vide n’est pas vide c’est non visible. L’explication donnée par la physique quantique est qu’il s’agit de deux forces qui vont dans deux directions opposées.

Il passe au niveau supérieur de la physique quantique en exposant rapidement que l’espace et le temps n’existent pas.

La grande problématique qui existe encore à ce jour est que pour beaucoup de scientifiques la physique quantique n’existe pas pour l’échelle macroscopique.

Les médecines énergétiques

Les massages, l’homéopathie, les thérapies énergétiques permettent de soigner les maladies chroniques. Ainsi elles corrigent le fond du problème.

Aujourd’hui les médicaments et les médecines énergétiques doivent cohabiter afin d’apporter de véritables solutions en matière de santé.

la mémoire de l'eau

chute d’eau

Pour aller plus loin !

Je vous invite à suivre sa conférence sur la mémoire de l’eau : information et exformation.

http://www.quantiquemedia.com/videos/pr-marc-henry/information-eau-physique

Please follow and like us:
20

2 réflexions au sujet de « La mémoire de l’eau : Comment l’information est-elle créée ? »

  1. Jean-Yves Dolveck

    Bonjour,

    J’ai écouté plusieurs conférences du Professeur Marc Henry et je les trouve très intéressantes. Outre le fait qu’elles m’ont fait réviser certains concepts fondamentaux de la physique, elles m’ont suscité certaines hypothèses le fonctionnement possible du mécanisme de lé mémoire de l’eau. Je fais de la simulation dynamique moléculaire sur l’eau dans l’idée de mettre en évidence son effet de mémoire. Bien que je n’aie pas encore à ce jour de gros moyens de calcul à disposition, j’ai déjà mis le doigt sur des propriétés qui vont dans le bon sens : l’eau a une tendance spontanée à former en son sein des nanocavités qui peuvent être stables pendant un certain laps de temps qui sont très courts à l’échelle humaine mais suffisamment long à l’échelle moléculaire surtout si des molécules étrangères de taille importante (protéines, ADN … certains polymères !) sont présentes, pour que les fluctuations de ces cavités engendrent des perturbations dans le comportement des moments dipolaires des molécules d’eau de sorte qu’un signal électromagnétique peut être émis.
    Il est d’ailleurs aussi très curieux de trouver une correspondance – pour ne pas le dire – parfaite entre la fréquence de résonance sonore des domaines de cohérence et la vitesse de rotation des molécules d’eau. De ce fait, par exemple, les expériences concluantes sur l’ADN, du Professeur Montagnier, ne m’étonnent pas du tout et les expériences sur la cristallisation de l’eau du professeur Yasura Emoto non plus. La transposition phonique – électromagnétique dans l’eau (piezzoélectricité) me semble assez envisageable. Qu’est-ce que cela donne dans les domaines de cohérence ? (un effet d’amplification ?)
    En passant, le Pr Emoto a-t’il fait un spectre de fréquence des mots qu’il prononce à l’eau – en japonais – … En Français est-ce que les mêmes mots traduits ont le même effet ? Est-ce la structure du mot (lettres et syllabes) qui est en cause ? Est-ce que les signaux électromagnétiques émis par le cerveau (ou le corps) lors de la pensée ou de l’émotion avec ces mots sont identiques dans les différentes langues ? …
    La mémoire de l’eau dépasse largement le cadre de la biologie et devrait bien être aussi considérée (excusez mon humour !) par nos académiciens ! Cela dériderait peut-être quelques illustres scientifiques réticents qui ont pourtant beaucoup de leurs compétences propres à apporter dans ce domaine.
    Moi je suis ingénieur électrochimiste (pas zélé trop chimiste !) avec un doctorat en chimie macromoléculaire. (Je ne travaille pas dans la Recherche actuellement). Ca peut aider, certes, mais pas seulement. Toutes les expériences sont bonnes à prendre et il y a aussi des profanes qui ont fait des expériences pratiques (et positives) très illustratives et qui en ont parlé sur le web. Quand on lit les commentaires de ces personnes, c’est finalement très intéressant …

    Jean-Yves

    Répondre
    1. Nathanaël Auteur de l’article

      Bonjour,

      Merci pour la précision, les apports et les interrogations que vous apportez.

      Nathanaël.

      Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *